AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé.

Partagez | 
 

 Coming Home ✘ pv Connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Western Highlands and islands

▷ MESSAGES : 866
▷ INSCRIPTION : 19/03/2013
▷ LOCALISATION : Western Highlands and Islands
▷ ÂGE : 31 ans

Un MacDonald se bat pour ce qui lui appartient.

MessageSujet: Re: Coming Home ✘ pv Connor   Dim 8 Sep - 14:04

Coming Home
Liusaidh


Je souris légèrement alors que Liusaidh jouait les innocentes, ne semblant pas comprendre ce que je pouvais avoir en tête, pour le simple plaisir de me l'entendre dire sans doute. Elle n'était pas habituée à être désirée, pas de cette façon... même si depuis notre mariage, je me plaisais à lui prouver quel formidable pouvoir elle pouvait détenir. Même sur moi qui avais pourtant étreint bien des beautés.

« Ce n'est pas raisonnable, mais j'ai envie de toi. »

Voilà, puisqu'elle semblait vouloir l'entendre, c'était dit. Et ce n'était vraiment pas raisonnable alors qu'elle avait le corps entier qui semblait endolori. Après une telle chute ce n'était pas étonnant et je n'avais certainement pas envie d'aller rajouter des souffrances à ses douleurs, mais le fait était que la perspective de devoir la tenir éveillée toute la nuit m'émoustillait plus que de raison. Et comme je n'étais pas forcément disposé à passer de longues heures à discuter... Cela ne laissait plus vraiment d'autres options.

« Tu crois que c'est normal ? »

Une lueur malicieuse dansa dans mes yeux clairs alors que je murmurais ces paroles, avec un léger sourire en coin. Je m'étais montré mufle avec elle, je ne pouvais pas le nier et j'aurais mieux fait de tourner ma langue sept fois dans ma bouche avant de parler. La vérité n'était pas toujours bonne à entendre, mais j'étais tout de même surpris qu'elle préfère le mensonge à la vérité, si cela pouvait la préserver. Soit. Je tairais donc certaines choses, me contentant d'un mensonge par omission. Je m'excusais de mes paroles trop brutales, promettant de faire attention à l'avenir, tout comme elle s'excusa de s'être emportée un peu trop rapidement. Elle me fit part de sa tendance à changer d'émotions facilement et je m'inquiétais de son état de santé, même si, outre la fatigue et cette propension à monter dans les tours plus facilement que d'ordinaire, ou à pleurer pour rien, il n'y avait aucun signe alarmant faisant penser à une maladie quelconque. Peut-être l'hiver qui jouait sur son moral. Elle semblait convaincue que ce n'était rien et j'avais bien conscience que me miner à ce sujet n'était pas très productif et ne changerait de toutes façons, pas grand chose.

Alors je laissais le sujet de côté, pour m'allonger près d'elle et la laisser se blottir contre moi. L'étreinte aurait pu et aurait sans doute du rester chaste, mais c'était sans compter mon corps qui me trahissait ou mon esprit qui s'enflammait, débordant d'imagination et de souvenirs des étreintes passées avec elle. Incapable de me contrôler bien longtemps, je lui avouais combien sa proximité était difficile à supporter pour moi, sans rien faire, embrassant sa peau et mettant un terme à ce bref moment de sérénité. Liusaidh n'était, cependant, pas plus raisonnable que moi, alors qu'elle se redressait et que sa main se faisait exploratrice, jusqu'à ce que ses doigts s'enroulent autour de moi, me coupant un instant le souffle. Ma femme se faisait joueuse, malgré ses blessures... Anodines certes, mais douloureuses. Et je souris à sa réponse, sachant déjà que nous allions passer un agréable moment, tandis qu'elle me faisait rouler sur le dos, pour venir se camper telle une sublime amazone au dessus de moi. Aguicheuse, elle entrouvrit sa chemise, laissant voir la naissance de ses seins, m'incitant alors à l'embrasser. Je me redressais sans me faire prier, baisant la peau de son cou :

« Comme ça ? »

Mais quand elle dévoila totalement sa gorge, cachant sa poitrine de ses mains, mon regard s'assombrit de désir, alors que je retirais avec douceur une de ses mains et prenait la pointe d'un sein du bout des lèvres, l'embrassant avec ferveur et application, l'agaçant du bout de la langue.

« Je crois que tu as besoin d'un examen complet... Et de soins particuliers. »

Ma main se glissa sous sa chemise, caressant son dos, avant que je ne m'empare du tissu et ne le lui enlève, dédaignant momentanément mon butinage, pour mieux m'y remettre ensuite, sentant la pointe de ses seins durcir sous la caresse.

« Suis-je sur la bonne voie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Western Highlands and islands

▷ MESSAGES : 555
▷ INSCRIPTION : 12/02/2013
▷ LOCALISATION : Western Highlands and Islands
▷ ÂGE : 24 ans
▷ HUMEUR : calme

MessageSujet: Re: Coming Home ✘ pv Connor   Jeu 12 Sep - 13:11

Coming Home
Connor


Connor avait raison, j'avais le pouvoir d'allumer en lui un brasier en un simple claquement de doigts. Souvent après une dispute les choses basculaient très facilement. Cette étincelle s'allumait dans ses yeux, son regard s'obscurcissait, sa voix se faisait rauque. Mon corps se tendait, frissonnait, l'attendait. Jamais je n'avais ressenti ce genre de chose auparavant. Il était le seul à avoir un pareil pouvoir sur mes sens, sur moi. Pour la première fois de ma vie on me désirait, et lorsque je voyais les yeux de Connor sur moi je n'en doutais plus une seule seconde. C'était tellement nouveau pour moi, surtout avec lui qui avait connu des femmes plus belles, plus expérimentées, plus sensuelles. Mais c'est moi qu'il désirait et je ne me lassais pas de me l'entendre dire. Il avait envie de moi, certes ce n'était pas raisonnable. Mais en cet instant ma raison n'avait aucun pouvoir. Et je devais rester éveillée toute la nuit, c'était encore le meilleur moyen.

« Non ce n'est pas très raisonnable. »

Mais au fond j'en avais autant envie que lui. Bien sur cette mauvaise chute me faisait souffrir mais je n'étais pas malade. Je savais qu'il se montrerait doux et délicat de peur de me faire encore plus de mal. Il me demandait alors si cette envie était normal. J'esquissais un sourire. Comment le saurais-je, il était mon premier amant, je n'avais aucun point de comparaison, lui en avait sûrement des dizaines...

« Je crois que rien n'est normal nous concernant. »

Nous n'avions rien d'un couple normal. Peu d'épouses auraient tenu tête comme je l'avais souvent fait avec Connor, nos disputes faisaient trembler les murs du château assez souvent. Je me plaisais à croire que nous n'avions rien de commun avec les autres couples mariés.

La nuit risquait d'être longue, je m'allongeais mais réclamais sa présence à mes côtés. J'aimais me blottir contre lui, contre son corps dur et chaud, il m'apaisais, me rassurais. Il s'installa finalement à côté de moi et me pris dans ses bras. Je soupirais d'aise, la douleur s'estompait, s'oubliait avec lui si près. Il me fit alors savoir que contrairement à moi, se trouver si près le portait au supplice. Sa virilité le prouvait tout à fait. Il avait besoin que je le soulage et moi aussi. Je le poussais alors sur le dos et m'installais sur lui. J'abaissais le haut de ma chemise et quémandais ses baisers pour apaiser mes maux. Comme je m'y attendais, il réagit aussitôt, se redressant un peu pour poser de tendre baisers sur la peau de mon cou. Je frissonnais.

« Oui c'est parfait, ne t'arrête pas. »

Il ne devait surtout pas s'arrêter. Je continuais à baiser ma chemise pour dévoiler mes seins, mais je les cachais de mes mains pour le faire attendre... Je vis ses yeux s'assombrirent soudainement, mon dieu... Il retira l'une de mes mains, laissant ma peau à nue, à la merci de ses yeux, entre autre. Il prit alors la pointe de mon sein dans sa bouche. Je gémissais, c'était si bon, et il le savait. Il me dit alors, délaissant ma poitrine, que j'avais besoin de soins particuliers, d'un examen complet. Ses lèvres sur mon corps entier, j'en mourrais. Il passa alors ses mains sous ma chemise et me la retira, j'étais totalement nue, offerte. Je ne me sentais plus gênée devant lui à présent, je n'avais plus honte de ma nudité. Il reprit alors ses douces caresse à l'aide de sa bouche tentatrice. Etait-il sur la bonne voie ? Assurément, je finirais pas défaillir sous peu s'il continuait.

« Parfaitement. »

J'étais totalement nue alors qu'il lui restait encore sa chemise et son pantalon, ce n'était pas possible. Je passais alors mes mais sur ses épaules et descendait jusqu'à sa taille pour lui retirer ce bout de tissu qui me gênait énormément.

« Tu n'as pas besoin de ca. »

Je jetais le vêtement et posais mes deux mains sur son torse. Comme il était fort, comme il était chaud. Je posais alors mes lèvres sur son torse et posais des baisers. Je déviais alors vers ses mamelons, après tout c'était la même chose que chez les femmes. Je les agaçais de la langue, des dents. Je sentais son souffle s'accélérer. Parfait.

« Mais il me semble que tu étais au supplice non... ? »

Je le regardais d'un œil malicieux. Je le poussais délicatement pour qu'il se couche. J'ondulais alors des hanches, sa virilité était puissante et attendait d'être libéré de son étau de tissu. Je m'abaissais alors lentement vers la ceinture de son pantalon, tout en embrassant son ventre en passant. Arrivée enfin à son bas-ventre, je le caressais doucement, trop doucement, je l’effleurais, mais je le sentais lever les hanches.

« Suis-je sur le bonne voie ? »

J'attendais sa réponse avant de continuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Western Highlands and islands

▷ MESSAGES : 866
▷ INSCRIPTION : 19/03/2013
▷ LOCALISATION : Western Highlands and Islands
▷ ÂGE : 31 ans

Un MacDonald se bat pour ce qui lui appartient.

MessageSujet: Re: Coming Home ✘ pv Connor   Ven 27 Sep - 13:25

Coming Home
Liusaidh


Au diable la raison, quand la passion brûlait. Même si Liusaidh était courbaturée et légèrement blessée, je pouvais faire preuve d'assez de délicatesse pour ne pas la heurter ou augmenter son inconfort... Voir suffisamment de savoir faire pour qu'elle ne ressente que le plaisir. Je ne pouvais pas rester de marbre quand je me trouvais confiné avec elle. Liusaidh était désirable et avait tout autant envie de moi que moi d'elle. Après quatre mois de mariage, la passion ne s'était pas encore évanouie. Cela viendrait, avec les années, c'était inévitable. Et si la passion s'amoindrissait, il faudrait qu'autre chose vienne la remplacer... la tendresse. L'amour peut-être. Incapable de rester sage à ses côtés, je commençais à l'embrasser et caresser son corps, heureux de la sentir réceptive, alors qu'elle m'encourageait à continuer. J'abreuvais sa peau de baisers, parcourais son corps de mes mains et de mes lèvres, incapable d'être rassasié d'elle. Elle était superbe ainsi campée sur moi. Un spectacle qui ravissait mes yeux, même si sa peau blanche commençait à se parer de couleurs bleutées qui me rappelaient sa superbe chute qui se soldait par quelques contusions et rien de plus méchant.

Qui me rappelaient également ma maladresse.

Pourtant, je préférais ne pas y penser, remettant mes interrogations sur mon comportement à plus tard, tandis que Liusaidh décidait que je n'avais pas besoin d'être autant habillée. Elle entreprit de me débarrasser de ces morceaux de tissu en trop, nous mettant ainsi sur un pied d'égalité. Liusaidh se faisait plus active, ses mains se posant sur ma peau nue, ses lèvres jouant sur ma poitrine, faisant ainsi accélérer mon rythme cardiaque de la plus délicieuse des façons. Elle me rappela alors mes paroles proférées un peu plus tôt et un sourire recourba un coin de ma lèvre alors que je devinais la suite. Et elle ne tarda pas à s'occuper de l'objet de ce supplice justement, mon corps agissant sans que je n'ai mon mot à dire. J'avais besoin de me retrouver en elle, d'enfin mettre fin à cette pression insupportable.

« Il semblerait en effet. »

J'agrippais ses hanches, avant de murmurer :

« Je te veux. Maintenant. »

Quel pouvoir avaient les femmes sur les hommes alors que nous restions faibles face aux tentations de la chair... Liusaidh ne s'y trompait pas, ayant découvert ce pouvoir au fur et à mesure de nos étreintes, prenant confiance en elle, davantage à chaque fois. Elle jouait, découvrait chaque jour ce qu'elle pouvait faire... Elle était magnifique quand elle était triomphante. Elle me permit de pénétrer en elle, scellant de nouveau nos destinées, nos vies... Ne pas dormir fut à la fois difficile et aisé... Les moments où nos corps s'entremêlaient nous permettaient de tenir ainsi éveillés, mais les instants de répits qui suivaient étaient propices à l'endormissement. Je la laissais se reposer, veillant sur elle, m'assurant que tout allait bien, la réveillant parfois de quelques caresses. Aucun de nous deux ne savait comment expliquer les hématomes de Liusaidh le lendemain, ni nos mines fatiguées, mais durent ces heures volées au creux de la nuit, cela n'avait aucune espèce d'importance alors que nous scellions plusieurs fois notre réconciliation dans la chambre qui avait accueilli ses rêves d'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Western Highlands and islands

▷ MESSAGES : 866
▷ INSCRIPTION : 19/03/2013
▷ LOCALISATION : Western Highlands and Islands
▷ ÂGE : 31 ans

Un MacDonald se bat pour ce qui lui appartient.

MessageSujet: Re: Coming Home ✘ pv Connor   Ven 27 Sep - 13:27


Sujet Terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Coming Home ✘ pv Connor   

Revenir en haut Aller en bas
 

Coming Home ✘ pv Connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Haute Fidélité et Home cinema
» HOME (film)
» Home déco
» home déco pour un anniversaire
» Maybe tomorrow, I'll find my way home.
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▷ WILL O' THE WISP  :: Domaine des Dingwall-