AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé.

Partagez | 
 

 your life is worth more than a song ▷ eileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eileen MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 89
▷ INSCRIPTION : 06/08/2013
▷ LOCALISATION : au domaine macguffin
▷ ÂGE : dix-sept ans
▷ HUMEUR : tranquille

MessageSujet: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mar 6 Aoû - 17:10

Eileen MacGuffin
sometimes i think everyone is just pretending to be brave, and none of us really are. maybe pretending is how you get brave, I don't know.
nom ✘ macguffin. prénom ✘ eileen. clan ✘ macguffin. âge ✘ dix-sept ans. statut ✘ célibataire. famille ✘ première fille de l'union de gabran macguffin et de sa seconde épouse sorcha née chattam ; demi-soeur de bearach macguffin ; aînée de rhona macguffin. métier/rang ✘ première fille du laird des lowlands. qualités ✘ douce, innocente, compréhensive, courageuse, talentueuse, gentille, fière, rêveuse. défauts ✘ naïve, hypocrite, susceptible, accepte mal la critique, influençable, pleure facilement, veut trop plaire. loyal(e) envers ? ✘ sa mère, et le clan macguffin, en quelque sorte. groupe ✘ lowlands. avatar ✘ sophie turner la belle.


QUE PENSES-TU DE CETTE GUERRE ? Le vent souffle dans les montagnes d’Écosse, la guerre ne cesse pas, et Eileen MacGuffin ne peut rien y faire. Cachée derrière les hauts murs de pierre et la grandissante silhouette de sa mère adorée, la jeune fille ferme les yeux, et prie pour la fin des conflits. Elle en sureté, elle le sait, mais chaque soir, son esprit bourdonne de souvenirs pas encore vécus, d’épées alourdies par le sang, de mains squelettiques salissant le tissu soyeux de sa robe de la boue qui glissent sur leurs doigts. Chaque nuit les cauchemars viennent la troubler. Elle comprends la guerre. Elle saisit sa nature, son contexte, son origine. Mais Eileen prie sans cesse pour que les combats cessent, pour que les arcs s’abaissent, pour que les épées tombent, et alors peut-être dormirait-elle un peu mieux. Peut-être, alors, pourrait-elle mener une vie tranquille, se marier à un gentilhomme et fuir la présence constante de sa mère, les regards froids de son père et ses altercations avec sa soeur. Eileen rêve de tranquillité, mais la guerre semble être là pour rester.
TU CROIS AUX LÉGENDES, À LA MAGIE ? Elle n’était qu’un poupon, et déjà elle berçait avec les légendes et histoires de son pays. Elle les appris sur le bout des doigts en même temps qu’elle apprit à lire, et elle les raconta dès qu’elle su parler. À un moment, elle ne désirait rien de plus au monde que de finalement aperçevoir un feu follet entre deux branches d’arbre, pour prouver à tous qu’elle avait toujours eu raison. Les légendes étaient son seul repère dans un monde qu’elle avait parfois de la difficulté à comprendre. On la traîtait d’enfant, de sotte, mais Eileen se rattachait à ses histoires comme à sa mère. Elle y croyait, dur comme fer. Mais aujourd’hui, avec les horreurs de la guerre, la magie lui semble lointaine. Les légendes se sont assombries. Eileen a compris que ce ne sont que des histoires. Aucun prince charmant ne viendra la sauver. Les feu follets ne la guideront pas à travers la forêt pour la mener vers un endroit plus beau. Elle se surprend parfois à lire une légende tard le soir, pour apaiser son esprit, mais l’enfant en elle commence à perdre de sa vivacité. Elle n’a besoin que d’une étincelle pour le faire revivre.
DES GOÛTS ET DES COULEURS, IL NE FAUT DISCUTER Eileen adore tout ce qui est artisanat. Elle adore fabriquer avec ses mains, que ce soit dans la couture ou dans la fabrication de petits objets. Cela prend tout son temps libre. Elle fabrique souvent ses propres robes, au grand plaisir de sa mère, qui l'encourage grandement à se dépasser dans le domaine des arts, ce que tout dame devrait faire. Elle adore également lire des livres d'histoire, en apprendre plus sur les légendes et les mythes de son pays et évidemment, sur l'histoire de sa famille. Lorsqu'elle était enfant, ses leçons la fascinaient, elle essaie donc d'en apprendre toujours plus en lisant des dizaines de livres. Parfois, sa mère trouve qu'elle lit un peu trop, alors Eileen garde des livres en cachette dans sa chambre et les lit à la lumière de la chandelle lorsque la nuit tombe. Elle déteste tout ce qui concerne les armes. Les épées, l'arc à flèche, les couteaux. À un certain moment, cela la fascinait, mais à cause de la guerre, elle a appris à les redouter, et presque à en avoir peur. Jamais elle n'osera s'en servir, sauf si cela était nécessaire. Eileen aime également beaucoup sortir en plein air, quand la température le permets. Elle revêtit sa cape et va se promener dans les bois, pour observer les arbres et pour chercher les feu follets. Elle aimerait beaucoup voyager, visiter les contrées à propos desquelles elle apprends dans ses livres, mais elle sait que c'est impossible à cause de la guerre. Eileen a également une très belle voix, elle chante souvent pour sa mère ou quelque fois, lors de banquets pour honorer les héros au combat, mais elle est assez timide à ce propos.
ET DANS DIX ANS ? Dans ses plus grands rêves, Eileen se lèverait un beau matin avec la guerre s'achevant devant ses yeux. On lui trouverait un mari, beau, grand, courageux, attentionné, et elle partirait vivre dans son château, loin des murs de son enfance. Elle lui donnerait quelques enfants, avec un brave héritier, et pourrait alors s'occuper d'une magnifique demeure avec un grand jardin, élever ses enfants, et ensuite ses arrières-petits-enfants, et mourir le sourire aux lèvres, entourée de ceux qu'elle aime, et de ceux qui l'aime en retour. Mais ce sont des rêves, Eileen en est consciente. Sa mère la couve, et en ces temps sombres, qui sait avec qui se mariera-t'elle ?

© will o' the wisp


Dernière édition par Eileen MacGuffin le Mer 7 Aoû - 2:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 89
▷ INSCRIPTION : 06/08/2013
▷ LOCALISATION : au domaine macguffin
▷ ÂGE : dix-sept ans
▷ HUMEUR : tranquille

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mar 6 Aoû - 17:11

Une vie, une histoire
don't carry it all



1112.
SIX ANS.

Je suivais sagement Mère à travers le château. Elle m’avait demandé de rester près. Nous venions de terminer une énième lesson sur l’étiquette, il était donc essentiel que je suive ce que je venais tout juste d’apprendre. Je marchais à ses côtés, tentant de garder le dos bien droit, les mains placées en croix devant moi, la tête haute. Ma coiffure était lourde sur ma tête et ma robe était bien trop longue, alors je m’efforçais de ne pas trébucher. Je m’imaginais marchant à travers les princesses, les lairds des autres clans pour faire une bonne impression. Je voyais leurs vêtements soyeux, les longs cheveux des dames, impeccablement coiffés, leur visage radiant de beauté. Un jour, moi aussi je serais comme elles. Mère me disait toujours que j’avais hérité d’une beauté naturelle, alors je croisais les doigts pour que plus tard, je sois aussi belle que les dames que je voyais dans les livres et à propos desquelles je lisais. «Marche de plus petites enjambées, Eileen» me dit Mère d’une voix sévère. J’aquiescai frénétiquement et suivi sa demande. Elle hocha la tête avec satisfaction et je retins un sourire. Une dame ne doit pas sourire trop souvent et sans raison. Le contrôle était essentiel. C’était parfois difficile, car j’aimais beaucoup sourire, mais je devais suivre les lessons de Mère. Nous étions presque arrivé à la salle à manger lorsque quelqu’un apparu au bout du couloir. C’était un garçon plus vieux que moi, que je me rappellais avoir vu plusieurs fois auparavant. Mère m’avait déjà mentionné son nom, mais j’avais oublié. Elle n’aimait pas en parler. Je me souvenais de son regard sombre lorsque je lui avais demandé. J’observai le garçon, qui avait des cheveux bruns doux et un visage familier. Il ne nous avait pas vu encore, il avait le regard rivé sur le couloir adjoint. Puis il dit quelque chose et reprit sa route, cette fois en notre direction. Je jetai un regard à Mère ; ses lèvres étaient pincées, et elle gardait la tête bien haute. Le garçon ralentit son pas en nous aperçevant. Il fixa Mère d’un air mauvais, avant de me regarder moi. J’avais envie de sourire, mais lui ne me souriait pas, alors je gardai les lèvres scellées. Je ne comprenais pas pourquoi il me regardait avec tant d’insistance. Est-ce qu’il me connaissait aussi ? Confuse, je l’observai reprendre sa route avec hâte pour nous dépasser. Lorsqu’il eut disparu, je me tournai vers Mère, dont les traits s’étaient à nouveau détendus.

«Mère ?» demandais-je d’une petite voix. «Oui, ma chérie ?» «Qui était-ce ?» Elle me jeta un regard de très haut. Lorsque j’étais debout à ses côtés, je me sentais très petite. J’avais hâte de grandir afin de mieux la voir. «Eileen, c’est ton demi-frère Bearach.» Demi-frère ? C’était lui, alors ? J’avais entendu son nom quelques fois, mais je n’avais jamais associé le visage et le nom. Il ne ressemblait pas du tout à moi et Rhona. Nous avions des cheveux roux comme le feu, mais lui ressemblait davantage à Père. «Pourquoi n’a-t’il pas les cheveux rouges, comme moi et Rhona ?» Mère plissa des yeux. «Parce que ce n’est pas mon fils. Il est le seul enfant de l’union de ton père et de son ancienne épouse.» J’étais confuse. Toute cette histoire ne faisait aucun sens pour mon esprit. Pour moi, il y avait Père, et il y avait Mère. «Tu comprendras quand tu seras plus grande. Pour l’instant, ne t’occupe pas de lui. Tu n’as rien à voir avec lui.» Je fixai Mère, abasourdie. Mais j’aimerais bien connaître mon demi-frère... «Compris ?» ajouta Mère avec sévérité. J’aquiescai frénétiquement. «Oui, Mère.» «Bien. Allez, ma chérie.» Elle reprit sa marche, et je la suivi sans un mot, bouillonnant d’envie de faire demi-tour et d’aller poser une tonne de questions à Bearach. Pourquoi ne venait-il jamais me voir, moi ? Peut-être que, comme moi, il ne savait pas que j’existais. C’était ridicule. Refoulant mes larmes, je baissai les yeux et continuai à marcher sans un mot.

1118
DOUZE ANS.

Je fermai le livre avec enthousiasme, déjà fébrile à l’idée de mon aventure. Me levant précipitamment, je marchai à toute vitesse vers Mère, la tête bourdonnant d’idées. Elle était assise en silence, en train de coudre un morceau de tissu. Je savais qu’elle serai agacée, mais mon excitation était bien trop grande pour tenter de me contenir. D’abord, je me placai devant elle, esquissant un joli sourire, mais cela n’attira pas son attention. Je pris donc les grands moyens. «Mère ?» demandais-je d’une voix douce. Elle ne leva pas les yeux de son travail, mais me répondit. «Oui, ma chérie ?» «Pourrait-on aller se promener dans les bois juste à côté ?» Je croisai les doigts dans mon dos, espérant une réponse positive. Mère leva des yeux surpris sur moi. Je secouai ma tignasse rousse avant d’agrandir mon sourire. «Mais pourquoi voudrais-tu aller dans les bois ?» Sa voix sonna mi-énervée, mi-découragée. Je tentai de ne pas me laisser abattre. Après tout, c’était une bonne question. «Pour aller voir les feu follets ! D’après mon livre, on a plus de chance d’en voir dans les forêts !» Le livre que je venais de terminer expliquait en détail toute la légende des feu follets. Les histoires de magie me fascinaient au plus haut point, et maintenant que j’en savais plus, mon désir d’en aperçevoit était encore plus fort. Et si jamais, par une chance incroyable, mon aventure dans les bois s’avérait être un succès ? Les feu follets me mèneraient vers mon destin, selon la légende. Vers un précipice peut-être également, mais cela ne pourrait m’arriver à moi, j’étais bien trop jeune pour cela. Mère me jeta un regard fatigué. «Eileen, tu sais bien qu’il n’y a pas de feu follets dans ces bois.» J’ouvris la bouche pour répliquer, mais elle m’interrompit aussitôt. «C’est non, Eileen. Il fait bien trop froid, tu pourrais tomber malade.» Je me rembrunis alors qu’elle baissa à nouveau les yeux sur son travail. «Une autre fois ?» dis-je, la voix plein d’espoir. Mère soupira nettement et leva de nouveau les yeux, si soudainement que je sursautai. «Eileen, une vraie Dame ne va pas s’aventurer dans les bois à la recherche de légendes. Elle connaissent ces légendes, mais rien de plus. Ce serait ridicule de faire une telle chose. Maintenant, va chercher ta soeur, il faut aller souper.» Je me mordis la lèvre si fort que je sentis le goût rouillé du sang dans ma bouche. Jamais je ne pouvais sortir de ce château, sauf lorsque j’étais avec Mère.

Je n’étais pas avide de liberté. Je n’avais pas envie de partir à l’aventure loin de chez moi, non, j’étais bien içi. Mais une petite promenade dans les bois, c’était tout ce que je demandais. Mère me laissait bien y aller, de temps en temps. Mais maintenant que j’avais mentionné les feu follets, je me doutais que ce ne serait plus possible. Mère veillait sur moi jour et nuit. Chaque jour, elle me rappelait ce que c’était, être une vraie Dame. Je ne voulais certainement pas la décevoir. Je travaillais très fort pour qu’elle continue à me sourire et à me dire qu’elle était fière. J’étais son portrait, tout le monde le disait. Quel malheur cela serait-il si cela devait changer ! Jamais je ne pourrais me permettre de lui faire honte, car si je le faisais, je n’aurais plus personne. Mère était la seule famille que j’avais. Père ne s’occupait pas de moi, Rhona était sa petite fierté, ou le diable en personne selon moi, et Bearach... Je ne le connaissais tout simplement pas. Secouant la tête, je lui marmonnai que je m’occupais de prévenir ma soeur et fit demi-tour, laissant mon livre derrière. Refoulant l’envie de hurler, je baissai les yeux et sortit de la pièce sans un mot.

1121.
QUINZE ANS.

J’observais mon reflet dans le miroir, espérant y trouver quelque chose qui n’y était pas hier. Mère me disait toujours que j’étais la plus jolie, et pourtant, je ne le voyais pas. Il y avait quelque chose chez Rhona que je ne possédais pas, et cette petite chose la rendait... unique. Je passai une nouvelle fois la brosse dans mes cheveux cheveux roux. Alors que ceux de Rhona frisottaient, les miens étaient plutôt droits, ce qui rendaient la confection de coiffure plus facile, heureusement. Je passai mes doigts au travers des mèches, cherchant de l’inspiration. Puis mes mains s’activèrent. Je fis trois tresses, que je joignis derrière ma tête. Je laissai le reste de mes cheveux tomber sur mes épaules. J’aimais lorsque mes longs cheveux traînaient dans mon dos. Satisfaite, je me levai, enfilai ma robe et quittai ma chambre, une pile de livres entre les mains. Je les avais tous terminés la veille, il m’en fallait donc quelques autres. Mère appréciait que je m’instruise, mais parfois, elle trouvait que j’en faisais trop. Pour moi, les livres étaient ma porte de sortie. Pour quelques heures, je vivais une autre vie. J’avais une famille aimante, un mari peut-être même, et de belles robes de grande dame. Je marchais à toute allure vers la bibliothèque lorsque je croisai Rhona. Ses longs cheveux frisés virevoltaient derrière elle, et je sentis une pointe de jalousie me piquer le coeur. Père l’aimait tant, alors qu’il ne m’accordait jamais un regard. Je savais pourquoi, je l’avais compris depuis longtemps. Je n’étais que le portrait de Mère, alors que Rhona était tout ce que Père désirait. Elle était sa petite fille adorée. Je n’étais rien. Je détestais Rhona pour cela. Elle avait tout ! Alors que je travaillais si fort, alors que j’avais tant d’efforts pour plaire toutes ces années, la voilà qui récoltait tout ! Même Bearach lui donnait de l’attention, alors que je ne savais presque rien de lui. Je pinçai les lèvres lorsqu’elle se tourna vers moi. «Rhona» la saluais-je doucement. «Eileen» répondit-elle sur la même ton. J’observai son regard dévier vers les livres que je tenais fermement. Je savais qu’elle adorait les livres, elle aussi. Un point en commun, je suppose. Mais jamais nous n’en parlions. «Qu’est-ce que tu lis ?» demanda-t’elle d’un ton que je ne saisis pas. J’eus envie d’hausser les épaules, mais cela n’aurait pas été élégant. «Quelques livres d’histoire.» Elle acquiesça. «Je ne savais pas que tu t’intéressais à l’histoire» répondit Rhona. «Il y a beaucoup de choses que tu ne sais pas de moi» dis-je sèchement en réponse. Rhona se rembrunit. «Nul besoin d’être si méchante, je te posais une question !» Je lui jetai un regard énervée. «Ce n’était pas une question, c’était une constatation. Excuse-moi, mais j’ai mieux à faire.» Mon ton glacial suffit à la faire taire le temps que je la dépasse pour continuer mon chemin. Qu’est-ce qu’elle pouvait m’énerver ! Pourquoi s’intéresserait-elle soudainement à moi ? Pour pouvoir se moquer de moi avec Bearach dans mon dos ? Resserant mes livres contre ma poitrine, je marchai plus vite. «Eileen !» l’entendis-je dire de loin. «Ce n’est pas en agissant comme ça que tu te feras des amis !» Bouillonnant de colère, je me retournai vivement. «Ne crois pas savoir ce qui est mieux pour moi ! Tu es une inconnue, tu ne sais pas qui je suis ou ce que je veux ! Ta pitié, je n’en veux pas, alors fiche-moi la paix et va trouver quelqu’un qui en a quelque chose à faire de ce que tu as à raconter, car ce n’est certainement pas moi !» hurlais-je. Je ne restai pas pour entendre sa réponse. J’entendis des pas accourir vers elle, et je reconnus la voix de Bearach, mais j’étais déjà loin. Refoulant mes larmes, je baissai les yeux et continuai à marcher sans un mot.

1123.
DIX-SEPT ANS.

Les mots qui sortent de la bouche de Mère me paralysent sur place. Je sens tous mes muscles se crisper. Je sens mes doigts trembler. Je sens ma lèvre tressailler. Je sens mes yeux brûler. Je n’ai pas le droit de réagir. Je dois accepter ses paroles, et me taire. Elle cesse de parler, et me fixe. Je n’ai pas envie d’ouvrir la bouche, car je ressens le cri au bord de mes lèvres. J’ai envie de pleurer, j’ai envie de vomir, j’ai envie de tout casser. Jamais rien, dans ma vie, n’a su me mettre dans un tel état. Le malaise se répand dans tout mon corps, comme si un virus mortel s’était emparée de moi en l’espace de quelques secondes. Je me sens tomber. Mes jambes fléchissent. Mais je reste droite, je pince les lèvres, et je relève la tête. Mère ne supporterait pas que je flanche devant elle. Une vraie Dame contrôle ses sentiments, et ne les montre jamais. Je suis son conseil à la lettre. J’acquiesce machinalement à ses paroles, puis elle continue. Elle me décrit le jeune homme. Comme si j’en avais quelque chose à faire. Il pourrait être laid, cruel, sournois, violent, cela me laisserait froide. Ma soeur s’est trouvé un fiancé, c’est à elle de le gérer à présent. Alors que Mère continue à déblatérer sur l’homme en question, je sens mon esprit voguer ailleurs. Elle me giflerait si elle savait à quel point je ne l’écoute pas. Je retourne en arrière, des mois plus tôt, alors que mon père me dit d’une voix plate que bientôt, il me faudrait trouver un époux. Que je devrais accepter son choix sans broncher. Que c’était mon devoir. Je n’avais même pas levé la tête ce jour-là. J’avais bu ses paroles, j’avais hoché de la tête, puis j’avais quitté la pièce, à sa demande. Je savais qu’il ne supportait presque pas ma présence. Il m’avait convoqué par courtoisie, pas par amour. Pas parce qu’est ce qu’un père devait faire. Non, il l’a certainement fait car Mère lui a demandé. J’aurais pu reçevoir une lettre, ça aurait été pareil. J’eus envie de lever les yeux au ciel. Père, me donner de l’attention ? Cela était bien rare. «Eileen !» Je sursaute, mes yeux se relevant sur Mère qui me fixe avec des petits yeux. «Je ne supporterai pas que tu ne m’écoutes pas. Ces informations sont vitales. Une Dame doit connaître son entourage.» J’acquiesce, marmonne des excuses, et elle recommence à parler. Mais encore une fois, j’ai de la difficulté à me concentrer. Mon esprit est hanté par une image qui me fait tressaillir. Père, souriant à Rhona, alors qu’elle scelle son union avec son fiancé. Le père fière de sa fille, satisfait de son travail, confiant devant les années à venir. Et soudain, son regard dévie vers moi, dans la foule, discrète, et il perds son sourire, et ses yeux se vident de tout. Je ne suis pas sa fille. Je suis une ombre dans sa vie. Un ombre envers lesquels il a des obligations. Parfois, je me dis qu’il doit penser qu’il serait mieux que je ne sois pas là. Et si j’avais été un garçon ? Si j’avais été comme Rhona ? Peut-être me sourirait-il, de temps à autre. Mais jamais, jamais il ne l’a fait.

Mère quitte finalement la pièce, et je laisse couler les larmes qui me brûlaient les yeux. N’ais-je pas fait assez d’efforts ? N’ais-je pas écouté chacun de ses conseils, n’ais-je pas suivi chaque lesson à la perfection ? Toutes ces années de travail, toutes ces années à garder les lèvres scellées et à sourire tranquillement, n’était-ce pas assez ? Est-ce que je ne méritais pas un fiancé bien avant Rhona ? Mes mains tremblantes se figèrent en un poing. Pour la première fois de ma vie, j’avais envie de casser quelque chose. La colère bouillait dans mes veines, mes larmes tachaient le beau tissu bordé de ma robe, et je me levai, empoignai la première chose que je touchai et la fracassai par terre. Puis je m’effondrai sur le sol. J’étais plus âgée. J’étais plus talenteuse. J’avais suivi toutes les lessons, appris tous les mots, répété tous les gestes. J’étais plus jolie. Mère le dit toujours. Alors pourquoi étais-je toujours seule, sans fiancé, sans même un prétendant ? Mes sanglots déchiraient le silence de la pièce. Si quelqu’un me trouvait içi, j’aurais des ennuis. Je fixai la petite pièce de porcelaine que j’avais jeté sur le sol. Je pris une petite pièce dans mes mains. C’était une petite poupée, je me souvenais. Une de mes préférées lorsque j’étais enfant. La fine porcelaine m’écorcha le doigt. J’observai stoïquement le sang couler en sentant mes larmes sécher sur mes joues. Puis des bruits de pas attirèrent mon attention. Je levai la tête, et sentit mon coeur tomber dans ma poitrine. Il se tenait là, bien droit, fier, grand, et consterné. Il regarda les débris de porcelaine, puis son regard sombre vogua vers moi. Je devais être un spectacle. Terrifiée par ce qu’il pourrait dire, je me levai précipitamment en lissant ma robe et en frottant mes joues. Je savais qu’il savait que j’avais pleuré. Mes yeux me chauffaient comme du fer à blanc. Mais encore une fois, je ne pu rien lire sur son visage. «Pardonnez-moi. Je vais tout nettoyer.» Sans un mot, je rammassai les débris, m’écorchant encore les doigts. Puis je m’avançai vers lui, levant mon regard, le suppliant presque de dire quelque chose. N’importe quoi. Mais il ne fit que se déplacer pour me laisser la porte libre d’accès. Refoulant l’envie de hurler, je baissai les yeux et sortit de la pièce sans un mot.



pseudo ✘ mari. prénom ✘ marianne, mais appelez moi mari plz (: âge ✘ dix-neuf ans. où avez-vous trouvé le forum ? ✘ bazzart. comment le trouvez-vous ? ✘ superbe. j'ai adoré brave et je suis une fan finie de asoiaf, alors j'y trouve mon compte héhé x) présence sur le forum ✘ 6/7, peut-être plus. j'aime être active. autre chose à dire ? ✘ vous avez un superbe forum, et puis j'aimerais prévenir que je suis québécoise donc mes heures de connexion peuvent vous sembler impossible, mais... je dors la nuit, vous inquiétez pas x)
© will o' the wisp


Dernière édition par Eileen MacGuffin le Mer 7 Aoû - 15:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhona MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 466
▷ INSCRIPTION : 19/04/2013
▷ LOCALISATION : Les Lowlands
▷ ÂGE : 15 ans


Je suis une princesse. Toutes les filles le sont. Tant pis si elles vivent dans de sordides greniers, tant pis si elles sont vêtues de haillons et tant pis si elles ne sont ni jolies ni élégantes ni jeunes. Elles sont toujours des princesses, c’est notre privilège. Votre père ne vous a jamais dit ça ? Vous l’a-t-il dit ?!

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mar 6 Aoû - 17:24

Oh ma sœur, bienvenue :mouton: 
J'espère que tu seras la bonne cette fois, j'ai envie de RP avec ma sœur que j'adore détester :bril: (ou plutôt qui me méprise, méchante >>)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabran MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 1045
▷ INSCRIPTION : 15/03/2013
▷ LOCALISATION : Lowlands
▷ ÂGE : Quarante années
▷ HUMEUR : Circonspecte

« La parole humaine est un chaudron fêlé où nous battons des mélodies à en faire danser les ours, quand on voudrait attendrir les étoiles. »

♠️ Guidé par la Force ♠️

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mar 6 Aoû - 17:32

Ah ! Bienvenue ma chère fille ! :red: :bril: 

Au très grand plaisir de rp avec toi ! :luv: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 89
▷ INSCRIPTION : 06/08/2013
▷ LOCALISATION : au domaine macguffin
▷ ÂGE : dix-sept ans
▷ HUMEUR : tranquille

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mar 6 Aoû - 18:18

Ahh, ma petite famille adorée (ou pas Arrow) :bril: I love you

Merci pour l'acceuil, j'ai aussi très hâte de RP avec vous :red: :red: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seumas Morgan


▷ MESSAGES : 658
▷ INSCRIPTION : 03/06/2013
▷ LOCALISATION : Dans le domaine des MacGuffin
▷ ÂGE : 27 années


Je suis les ténèbres recouvrant le monde.
Je suis les eaux assassines.
Je suis le sang de la vie.
Tu expieras tes crimes dans la souffrance.


FINNTROLL - NATTFODD

« Une fois, je marchais avec la peau sur les os. Une autre fois, j'embrassais chaleureusement. A présent, je me promène sur un long chemin. Je suis la piste des tombes. Le ver dévorait et le gel mordait. Je suis la piste des tombes. Une fois, je suivais le chemin d'un pas vif. Une autre fois, je portais une armure et une lame. À présent, je me promène sur une longue route. Je suis la piste des tombes. Le gel glacé et les flammes brulantes. Je suis la piste des tombes. Une fois, un homme fier et juste. Une autre fois, j'abattais traitreusement. À présent, je me promène sur une longue route. Je suis la piste des tombes. » FINNTROLL - GALGASANG

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mar 6 Aoû - 18:25

Oh, serait-ce pas ma petite pub sur bazzart qui t'aurait attirée ? héhé En tout cas bienvenue parmi nous, MacGuffin quoi :luv: Bonne chance pour ta fiche :nyu:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 89
▷ INSCRIPTION : 06/08/2013
▷ LOCALISATION : au domaine macguffin
▷ ÂGE : dix-sept ans
▷ HUMEUR : tranquille

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mar 6 Aoû - 20:38

Héhéh, c'est exactement ça :mdl: :bril: 

Merci beaucoup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floki Denmark


▷ ÂGE IRL : 26
▷ MESSAGES : 167
▷ INSCRIPTION : 11/05/2013
▷ LOCALISATION : Près de Gabran MacGuffin
▷ ÂGE : 47 ans
▷ HUMEUR : Plutôt bonne exceptionnellement...


Kill me first because if you don't... Well you can say "Hello" to the God of Death for me.



MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mar 6 Aoû - 20:43

Biiiiienvenue jolie demoiselle que je protégerais coûte que coûte <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Màel Burnett

Eastern Highlands

▷ ÂGE IRL : 23
▷ MESSAGES : 197
▷ INSCRIPTION : 09/04/2013
▷ LOCALISATION : qu'importe réellement, je ne suis jamais au même endroit.
▷ ÂGE : 46 ans.
▷ HUMEUR : déphasé.

BURN. BURN. BURN.
On prend un enfant de deux ou trois ans, on le met dans un vase de porcelaine plus ou moins bizarre, sans couvercle et sans fond, pour que la tête et les pieds passent. Le jour on tient ce vase debout, la nuit on le couche pour que l’enfant puisse dormir. L’enfant grossit ainsi sans grandir, emplissant de sa chair comprimée et de ses os tordus les bossages du vase. Cette croissance en bouteille dure plusieurs années. A un moment donné, elle est irrémédiable.

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mar 6 Aoû - 20:55

EILEEN. :pony: :fire: :bril: :fall:
Je l'aime tellement ce PV. :puppy: Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche !:luv: 

_________________
Beautiful scar.
Tu as dit "Dieu est cruel" de la même façon qu'une personne qui a vécu toute sa vie à Tahiti pourrait dire "la neige est froide"… Sais-tu à quel point Dieu peut être cruel, David ? D'une cruauté fanatique ? Parfois il nous laisse vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 89
▷ INSCRIPTION : 06/08/2013
▷ LOCALISATION : au domaine macguffin
▷ ÂGE : dix-sept ans
▷ HUMEUR : tranquille

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mar 6 Aoû - 21:25

MADS :bril: :bril: :bril: 
Protège-moi autant que tu le veux ein :red: :mdl: 

Màel, je l'adore moi aussi :bril: 
Bon sang y'a des beaux hommes dans le coin Arrow

Merci à vous deux I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domhnall Hay

Lowlands

▷ ÂGE IRL : 27
▷ MESSAGES : 172
▷ INSCRIPTION : 03/02/2013
▷ LOCALISATION : Dans les Lowlands. Je rentre tout juste au château Hay.
▷ ÂGE : 27 ans
▷ HUMEUR : Ramassé.


« Elle s’est emparée de mon cœur et l’a mis à l’abri, dans un endroit dont elle seule connait le secret. »
MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mer 7 Aoû - 7:49

Bienvenue Eileen, et bon courage pour le reste de ta fichette :red: :mrow:

_________________
QUI MIEUX QUE MOI SERA BÊTE A CE POINT POUR MIEUX T'AIMER
« Il y a des heures qui s'étirent en longueur comme des pleurs éperdus, et il y en a qu'on ne retient pas, qui déjà ont disparu, puis il y a celles qui sont intemporelles qui échouent hors du temps, dans ce moment de secondes éternelles tu comprends. .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eireen Dunegan

Western Highlands and islands

▷ MESSAGES : 1277
▷ INSCRIPTION : 05/01/2013
▷ LOCALISATION : Probablement en train de traumatiser un homme de plus quelque part dans les Western Highlands
▷ ÂGE : 24 ans
▷ HUMEUR : Sauvage
« I am a lion-hearted girl »
Woman ? Is that meant to insult me ? I would return the slap,
if I took you for a man.


I want to weep. I want to be comforted. I'm so tired of being strong. I want to be foolish and frightened for once. Just for a small while, that's all. A day. An hour.

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mer 7 Aoû - 9:43

EILEEN, BIENVENUE omg han
Ma petite sœur que j'adore embêter :huhu: (oui j'ai la flemme de changer de compte Arrow ) Bonne chance pour la fin de ta fiche I love you

_________________

❝ You saw her beauty but not the iron underneath ❞
© pepperland

Je suis hystérique mais je me soigne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena Macintosh


▷ MESSAGES : 883
▷ INSCRIPTION : 28/05/2013
▷ LOCALISATION : Western Highlands, dans la demeure familiale
▷ ÂGE : 25 printemps
▷ HUMEUR : Joviale, comme toujours.


Just close your eyes,
 the sun is going down.
 You’ll be all right,
 no one can hurt you now.
 Come morning light,
 you and I’ll be safe and sound.

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mer 7 Aoû - 10:35

EILEEN ! Très bon choix de scénario (et comme tu vois : très attendu What a Face ).
Bienvenue parmi nous en tout cas et bonne chance pour ta fiche :mrow:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mer 7 Aoû - 10:43

Bienvenue Eileen !
Sophie est juste merveilleuse ainsi que le pv :fall: 
Bonne chance pour ta fiche et au plaisir de te croiser en rp
Revenir en haut Aller en bas
Eileen MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 89
▷ INSCRIPTION : 06/08/2013
▷ LOCALISATION : au domaine macguffin
▷ ÂGE : dix-sept ans
▷ HUMEUR : tranquille

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mer 7 Aoû - 14:08

Ahhh merci tout le monde :bril: :bril: 

MON DEMI-FRÈRE :mouton: :red: 
J'ai déjà hâte qu'on se lance des regards noirs moi Cool 

Et Neïlina, tu as raison, Sophie est juste :bril: Et Bridget a toujours été ma Dacey dans asoiaf, alors I love you I love you

Bref merci beaucoup pour le bel acceuil string 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mer 7 Aoû - 14:34

Sophie :bril: ahah les MacGuffin au complet :cute: 
Bienvenue parmi nous & bon courage pour la suiite I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Eileen MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 89
▷ INSCRIPTION : 06/08/2013
▷ LOCALISATION : au domaine macguffin
▷ ÂGE : dix-sept ans
▷ HUMEUR : tranquille

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mer 7 Aoû - 15:13

:mdl: 
Et ouais toute la famille est là je crois :bril: 

Merci beaucoup jolie dame :red: :bril: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cailean Findley

Western Highlands and islands

▷ MESSAGES : 522
▷ INSCRIPTION : 19/12/2012
▷ LOCALISATION : le nez plongé dans un vieil ouvrage
▷ ÂGE : 30 ans
▷ HUMEUR : soucieuse

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mer 7 Aoû - 15:44

Eileen, quel superbe choix :puppy:  bienvenue parmi nous petite rousse, j'espère que tu t'y plairas :*-*: 

_________________


You're the dream I can't touch, you're the picture I can't paint.
But most of all, you're the truth I can't forget.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 89
▷ INSCRIPTION : 06/08/2013
▷ LOCALISATION : au domaine macguffin
▷ ÂGE : dix-sept ans
▷ HUMEUR : tranquille

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mer 7 Aoû - 16:39

BEN :cute: :cute: :cute: :cute: :cute: :cute: 
Quel merveilleux choix d'avatar :red: :red: 

Merci beaucoup I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fillan Forbes

Northern Highlands

▷ MESSAGES : 212
▷ INSCRIPTION : 08/01/2013
▷ LOCALISATION : les terres du clan Forbes
▷ ÂGE : 25 ans
▷ HUMEUR : pacifiste

« Grâce, guide nous »
Je suis une souris docile et soumise que l'on a contrainte à rugir

©️ Caf-Pow, Mach'(icons), GoT (quote)
MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Mer 7 Aoû - 18:52

hoooooooo la si jolie Eileen !! Bienvenue :) 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 89
▷ INSCRIPTION : 06/08/2013
▷ LOCALISATION : au domaine macguffin
▷ ÂGE : dix-sept ans
▷ HUMEUR : tranquille

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Jeu 8 Aoû - 3:42

Merci beaucoup beau jeune homme :bril: I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eireen Dunegan

Western Highlands and islands

▷ MESSAGES : 1277
▷ INSCRIPTION : 05/01/2013
▷ LOCALISATION : Probablement en train de traumatiser un homme de plus quelque part dans les Western Highlands
▷ ÂGE : 24 ans
▷ HUMEUR : Sauvage
« I am a lion-hearted girl »
Woman ? Is that meant to insult me ? I would return the slap,
if I took you for a man.


I want to weep. I want to be comforted. I'm so tired of being strong. I want to be foolish and frightened for once. Just for a small while, that's all. A day. An hour.

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Ven 9 Aoû - 17:17

Meala naidheacht oirbh
Mes félicitations, tu es validé(e) !

:cute: :cute: :cute: :cute: :cute:
Mon dieu cette fiche, je suis fan omg :mrow: Ton Eileen est absolument parfaite ! Elle me fait tellement de peine :cry: Je veux absolument un RP avec Bearach au plus vite, depuis le temps que j'attends une Eileen pour pouvoir faire évoluer leur relation han :luv: Bref, toutes mes félicitations pour cette fiche et bienvenue dans la famille MacGuffin :bril: 

Bravo à toi mon enfant, comme tu dois le deviner : tout est parfait pour que tu puisses tranquillement te balader sur les terres d’Écosse. Avant toute chose, il va falloir faire quelques petites manipulations. Et oui ! Alors, pour commencer, nous te prions s'il te plaît d'aller recenser ton avatar si tu ne veux pas te le faire sucrer, sans le faire nous ne pourrons pas mettre à jour le bottin, puis aussi ta famille si tu as choisis un clan dans les annexes. Pour continuer va donc faire un tour du côté des liens, qui sait ça pourra t'aider à forger des affinités pour ton personnage et dieu seul sait quoi d'autres ! D'ailleurs en parlant d'affinités, si tu as envie de créer un scénario, ça se passe dans ce petit coin sait-on jamais si l'envie te dit ! Et plus qu'un petit point à savoir, jette toi à l'eau en ce qui concerne le flood, y faire un petit tour pour bien s'intégrer et décompresser un petit peu.

Sur ce, tout le staff de WOTW te souhaite de bien t'amuser sur ce forum !
L’Écosse n'attend plus que toi.

©️ will o' the wisp

_________________

❝ You saw her beauty but not the iron underneath ❞
© pepperland

Je suis hystérique mais je me soigne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen MacGuffin

Lowlands

▷ MESSAGES : 89
▷ INSCRIPTION : 06/08/2013
▷ LOCALISATION : au domaine macguffin
▷ ÂGE : dix-sept ans
▷ HUMEUR : tranquille

MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   Ven 9 Aoû - 19:05

Han wow, quels beaux compliments, c'est très gentil I love you

Et oui, je suis très partante pour un RP :bril: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: your life is worth more than a song ▷ eileen   

Revenir en haut Aller en bas
 

your life is worth more than a song ▷ eileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ÉCLOSION DE FLEURS..LIFE OF FLOWERS SUBLÎME
» What a Beautiful Life
» [Film] Buddha (Ending : Scarlet Love Song - X JAPAN)
» ~ i feel like my life is flashing by and all i can do is watch and cry
» No make no life
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▷ WILL O' THE WISP  :: Présentations validées-