AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé.

Partagez | 
 

 De sombres nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Western Highlands and islands

▷ MESSAGES : 866
▷ INSCRIPTION : 19/03/2013
▷ LOCALISATION : Western Highlands and Islands
▷ ÂGE : 31 ans

Un MacDonald se bat pour ce qui lui appartient.

MessageSujet: De sombres nouvelles    Dim 3 Nov - 18:11

De sombres nouvelles
Aodhan, Liusaidh & Cie

Une fois encore, nous avions quitté l'île de Skye. Si cela était plutôt naturel pour moi, qui ne pouvais guère m'isoler sur l'île en ces temps troublés, c'était beaucoup moins banal pour mon épouse, ma sœur ou ma mère. Mais il était certaines occasions qui rassemblaient toutes les générations et permettaient aux ladies de voyager. En l’occurrence, c'était la naissance du fils d'Aodhan, notre laird... Mon neveu. Au delà du fait qu'il était le fils de mon laird et que nous devions lui rendre hommage, il était également un membre de la famille, le fils de ma sœur Moïra. Nous avions pu mettre les choses à plat récemment, crevant l'abcès et les non dits entre nous... Cela ne faisait pas de nous des amis, mais au moins nos rapports étaient-ils un peu plus sereins. La hache de guerre n'était pas enterrée, mais il y avait moins d'animosité. Je pouvais concevoir qu'elle ai pensé certaines choses sous le coup du chagrin et le regrettait maintenant... je pouvais pardonner, mais sans doute pas oublier. Son attachement à Allen était bien plus important que son attachement à moi. J'aurais du m'en moquer mais cela me touchait plus que je ne l'aurais souhaité. Nous n'avions jamais été proches et c'était en grande partie ma faute ce fossé entre nous. Et elle avait quitté la maison avant que je ne sois assez mature pour tenter un pas vers elle.

Avec Iseabail, les choses étaient différentes. Elle vivait encore sur Skye, avec mes parents et moi, s'était faite une amie de Liusaidh. Nous étions plus souvent ensemble et pouvions discuter, même si cela restait relativement occasionnel. Non pas que je trouve ma cadette inintéressante comme c'était le cas quand j'étais plus jeune, mais je n'étais pas très à l'aise avec elle. Pas très doué pour exprimer mes sentiments, ni pour lui faire comprendre que je tenais à elle et avais à cœur sa protection, comme celle de mes proches et de mon épouse. J'avais l'impression qu'elle était une étrangère... mes relations avec les femmes étaient toujours ambiguës. La plupart du temps, c'était un rapport de séduction. Rares étaient les femmes que je n'avais pas tenté de séduire... Je pouvais les compter sur les doigts de la main.

Avec celles de ma famille, j'étais pudique. Un peu plus ouvert envers ma mère, surtout parce qu'elle me connaissait bien et savait voir à travers mes défenses. Moïra n'avait pas prit la peine de faire de même, à moins qu'elle ne manque de temps. Iseabail commençait à y arriver, passant outre mon caractère bourru ou mes piques.

La dernière fois que nous avions mis les pieds chez les Macintosh, nous avions manqué perdre les femmes qui nous étaient chères, alors qu'elles s'étaient enfuies dans les bois et avaient été les victimes des Bonnets Rouges. Comme nous. J'avais été fortement surpris de voir ce que je pensais des légendes à l’œuvre. Cela avait ébranlé mes convictions et remis pas mal de choses en question. Nous étions repartis avec Liusaidh, rapidement. Malgré son état de fatigue et sa maladie. Depuis, je savais qu'elle était enceinte. Une nouvelle qui réjouissait à peu près tout le monde... Ma famille bien sûr, mais aussi le clan. A peine étions-nous arrivés que Liusaidh avait été félicitée par Aodhan et Moïra, ainsi que par Rowena. Comme si Liusaidh était la seule à avoir joué un rôle... Enfin, je devais avouer ne pas déborder d'enthousiasme à cette nouvelle. Mon devoir était d'avoir des héritiers et c'était en bonne voie. Mais personnellement, j'étais confus concernant cette nouvelle. Je tentais de donner le change à Liusaidh, mais elle n'était pas dupe et attristée de mon comportement.

Nous étions à peine mariés, j'apprenais à peine à aimer cette femme et voilà que déjà, elle allait m'échapper. C'était idiot, mais j'étais jaloux de devoir la partager avec quelqu'un d'autre. Et le bébé allait lui demander énormément de temps. Sans compter que je n'étais toujours pas convaincu de pouvoir assumer un rôle de père.

Je me trouvais avec Aodhan, mon beau-frère alors que les femmes devaient être en train de parler enfants et chiffons. Je n'osais pas me confier à lui concernant ce bouleversement. Il était un laird redoutable, mais un père aimant, j'avais eu l'occasion de le voir à de nombreuses reprises. Nous discutions de guerre, d'alliances, de l'hiver terminé et du printemps naissant, sur le chemin de ronde. C'est là qu'un messager nous trouva, me cherchant pour me remettre un missive. Je regardais Aodhan avec une légère surprise. Et une inquiétude. Est-ce que tout allait bien sur nos terres ? Je congédiais le messager et décachetais la missive, avisant l’emblème des Dingwall. Je me raidis. Une missive pour Liusaidh peut-être ?

« Cela vient des Dingwall. »

Je m'adressais à Aodhan, dubitatif, avant de prendre connaissance de son contenu. Je restais sans voix pendant toute la lecture... je relus même la missive deux fois, pour être certain de bien avoir compris... Incrédule, je relevais le visage vers mon laird.

« Raghnall est mort. Ainsi que sa mère. Brendan est le nouveau laird... »

Cela ne faisait aucun doute que c'était la vérité et pas de simples rumeurs. Aodhan en aurait sans doute été averti dans quelques heures, voire quelques jours. C'était une information de taille... Qui risquait de remettre en cause notre alliance face au Nord et aux Lowlands...

« Et il est bien différent de son défunt frère... »

Mais surtout, comment allais-je annoncer à mon épouse que son frère était mort ? Elle ne pleurerait pas sa mère... mais son frère ? Émotive comme elle était avec sa grossesse, je craignais le pire.

« Comment vais-je pouvoir annoncer cela à Liusaidh ? »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Western Highlands and islands

▷ MESSAGES : 1467
▷ INSCRIPTION : 01/03/2013
▷ LOCALISATION : Try to save his land, people.
▷ ÂGE : 33 ans
▷ HUMEUR : Exécrable !
Vi Veri Veniversum Vivus Vici.



In peace there's nothing so becomes a man
As modest stillness and humility:
But when the blast of war blows in our ears,
Then imitate the action of the tiger;
Stiffen the sinews, summon up the blood,
Disguise fair nature with hard-favour'd rage.

MessageSujet: Re: De sombres nouvelles    Mar 5 Nov - 23:04

De sombres nouvelles
Aodhan, Liusaidh & Cie

Raghnall Dingwall était mort.
Assassiner ?
Ses espions venaient de revenir, ils avaient entendu que le Laird était mort, pire encore qu'elle n'était pas accidentel. Il se portait extrêmement bien et le lendemain il à été retrouvé froid comme la glace. Aodhan espérait de tout son cœur que ce ne soit que des rumeurs. Que ses espions avaient mal vu, mal entendu. Car cela tombait mal : Lady et Sir MacDonald était en route pour fêter la naissance de l'héritier mâle. Ce qui devait être un jour de célébration : serait finalement un jour de deuil. Assis dans son cabinet, Aodhan se pinçait l’arrête du nez dans l'espoir de trouver un moyen pour mettre fin à ce cauchemar. Il devait clairement y avoir une solution. Mais laquelle ? Dans tous les cas, si le Laird des Eastern avait été assassiné, il se pouvait bien qu'il soit le prochaine sur la liste. Faudrait-il que le malheur soit toujours sur sa maison quand il recevait la famille de sa femme ? La dernière fois c'était les bonnets rouges, maintenant les rumeurs de la mort de l'aîné Dingwall atteignaient le château des MacIntosh. Les temps avaient changé, les Lairds commençaient à être assassinés. Le feu avait été mis aux poudres. L'avenir était plus qu'incertain. En entendant Rowena et Moïra dans les couloirs, Aodhan comprit que le reste de la famille était là. Bien que l'envie de rester seul, sachant que Connor finirait par le rejoindre, était forte : il se leva en soupirant, tira sur ses habits avant de sortir pour aller à la rencontre de son beau-frère et de sa charmante épouse. Que de nouvelles dans la famille. Quand Liusaidh annonça qu'elle était enceinte, le Laird eut un sourire en coin. Décidément.

« Je vous souhaite tout le bonheur du monde Lady MacDonald. Félicitation Connor pour cette nouvelle, vous m'en voyez ravit. »

A l'expression du concerné, Aodhan comprit tout de suite que le futur père n'était pas prêt. Lui n'ont plus ne l'avait pas été. Il avait commencé à se sentir père quand la petite Eimhir eut un an même si dès le premier regard il était tomber amoureux de sa fille. Discrètement, il fit signe au Lord MacDonald de le suivre. Il l'emmena dans la salle qu'il réservait pour les conseils de guerre. Alors que la discussion était légère, un message arriva. En voyant la réaction de Connor, le Laird comprit que ce qu'il avait entendu, les rumeurs que ses espions lui avaient apportées était vrai. Lorsque le couperet tomba, Aodhan s'installa à sa place, joignit ses mains en posant ses coudes sur la table.

« Mes espions m'ont prévenus ce matin que quelque chose ce tramait sur les terres Dingwalls, ils avaient émit l'hypothèse de la mort de Raghnall mais je ne voulais pas y croire. »

Il soupira, passa sa main sur son visage : qu'allait-il faire ? Bien sûr que Brendan était bien différent. Il était plus dangereux, plus intelligent ! Aodhan, les Western étaient dans une position bien inconfortable !

« Je le sais, ne vous méprenez pas. »


Si le pire était à venir pour Aodhan en tant que Laird, la tâche qu'il incombait à Connor n'était guère plus réjouissante. Il devait annoncé à sa femme la mort de son frère. Terrible chose à faire, il se souvenait encore de l'annonce de la mort de l'aîné des MacDonald mettant en première ligne le jeune homme en face de lui.

« Il n'y pas de meilleur façon pour dire ce genre de choses. Dire la vérité, aller droit au but est la manière que je l'ai dis à votre sœur. Épiloguer, enrouler la nouvelle ne changera rien au faite que Lady MacDonald sera effondrée. Mais, elle sera entourée de par votre sœur, ma femme, ainsi que ma sœur. Elle ne sera pas seule pour affronter cette épreuve. »

Soudain, il se mit à penser à Lady Dingwall qui venait d'enfanter. Comment allait-elle survivre sans son mari ? Il ne fait aucun doute que Brendan n'hésiterait pas à assassiner son propre neveu et sa belle-soeur pour asseoir son pouvoir.

« Si les Lairds commencent à être assassinés, les alliances vont exploser. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Western Highlands and islands

▷ MESSAGES : 866
▷ INSCRIPTION : 19/03/2013
▷ LOCALISATION : Western Highlands and Islands
▷ ÂGE : 31 ans

Un MacDonald se bat pour ce qui lui appartient.

MessageSujet: Re: De sombres nouvelles    Dim 17 Nov - 16:09

De sombres nouvelles
Aodhan, Liusaidh & Cie

Je fus surpris quand Aodhan me répliqua qu'il était déjà au courant de la mort de Raghnall. Et pourtant, cela semblait tellement logique... C'était tout à fait lui que d'aller placer des espions jusque dans les clans ennemis. Ou nouvellement alliés mais pas spécialement fiables. Avait-il également des yeux et des oreilles chez les MacGuffin ? Ou même chez la reine ? Mais ce qui n'était que supposition venait d'être confirmé par la présente. De biens sombres nouvelles. Que ce soit au niveau politique pour Aodhan, ou au niveau personnel pour Liusaidh. Elle allait être... effondrée. Et ce genre d'émotions fortes n'étaient pas spécialement recommandées pour une femme enceinte. Surtout en début de grossesse. Mais ce n'était sûrement pas la priorité pour Aodhan. La priorité était de savoir quoi faire avec cette information. Brendan sur le trône des Easterns Highlands, qu'allait-il se passer ? Le jeune homme était plus fougueux et impulsif que Raghnall. Plus impatient. Même s'il se méfiait de moi et de mon clan et qu'il n'approuvait absolument pas le fait que Raghnall ai marié leur sœur à un étranger, nos relations avaient été plus courtoises après une petite entrevue. Au fond, nous n'étions pas tellement différents.

Aodhan semblait affecté par la nouvelle, conscient qu'il allait falloir revoir quelques accords concernant cette alliance fragile. Jusqu'à maintenant, nous n'avions traité qu'avec Raghnall, qui avait un caractère bien plus malléable que son cadet. Brendan avait bien des choses à prouver, il n'avait jamais caché son envie de voir le clan de nouveau glorieux. Pour cela, il était sans doute prêt à tout, même à fouler aux pieds une alliance... ou la trahir. Pouvait-on le qualifier de fourbe ? Serait-il assez ambitieux et aveuglé par l'envie de gloire pour aller jusqu'à souiller son honneur ?

Et quelles étaient les circonstances exactes de la mort de Raghnall ?

Il était jeune, en pleine possession de ses moyens... Il était anormal qu'il soit passé de vie à trépas si subitement. Quand je m'étais rendu chez les Dingwall avec Liusaidh, tout le monde allait bien... Il n'y avait guère que Hilde qui avait été la grande absente. Et elle devait avoir accouché maintenant, se retrouvant sans mari et l'enfant sans père. Comment ne pas faire un rapprochement avec la situation actuelle de Liusaidh et moi ? Ne pas se projeter à la place de cette famille, qui semblait si unie... Et pourtant... Je m'étais fait la réflexion que les deux frères adoraient leur sœur, même s'ils ne s'aimaient pas entre eux. Mais la famille était loin d'être idyllique quand on y regardait de plus près. Elle l'était même moins que la mienne. Mes sœurs, ma mère, elles s'entendaient à merveille. J'étais le mouton noir de la famille, en partie par ma faute.

Pourtant, je laissais échapper ma propre préoccupation... A ma grande honte, c'était surtout la façon de l'annoncer à mon épouse qui me préoccupait... Davantage que l'impact que cela aurait sur notre alliance. C'était avant tout à Aodhan de s'occuper de cela. Allait-il réunir son conseil de guerre ? Aodhan aurait pu balayer mon inquiétude en rétorquant que cela n'avait pas d'importance, pourtant, il n'en fit rien, prenant la peine de me répondre. Je me raidis quand il me rappela qu'il avait du affronter cette propre situation, quelques années auparavant, pour lui annoncer la mort d'Allen. C'était sans doute cela qui le rendait si compréhensif. Je n'y avais pas songé jusqu'à ce qu'il en parle... Et Moïra était autant attachée à Allen que Liusaidh l'avait été à Raghnall... Il ajouta qu'elle serait effondrée, mais entourée par les MacDonald et les Macintosh. C'était rassurant qu'Aodhan implique son épouse et sa propre sœur. S'il avait pu impressionner mon épouse au départ et se montrer très clair avec elle, il me semblait qu'il l'appréciait.

« Je suppose que vous avez raison. »

J'hésitais, avant de lâcher :

« Merci pour le soutien des vôtres. »

Ce n'était jamais facile pour moi de faire preuve de reconnaissance, mais le fait était que c'était là un grand honneur.

« Comment Moïra a-t-elle réagi ? »

Je devais bien avouer ne pas m'être intéressé à ma sœur pendant ce temps là. J'avais mon propre deuil à faire et mes responsabilités à prendre, emporté dans la tourmente de cette mort qui n'aurait pas du être. Aodhan reprit le cours de ses pensées en parlant d'assassinat...

« Assassiner Raghnall et installer son frère à sa place n'était aucunement dans notre intérêt... Mais dans celui des MacGuffin ou des Dunbroch. Gabran serait-il capable de telle vilenie ? Il me semble que cela ne ressemble guère à sa façon d'agir... Après... Il semble évident que beaucoup de Dingwall étaient mécontents de la façon de gouverner de leur Laird. A commencer par Brendan... »

Je n'accusais pas le cadet d'avoir fait tuer son aîné, mais ce n'était pas une piste à ignorer et d'après ce que j'avais pu voir ou entendre moi-même... Le cadet brûlait de se débarrasser de son incapable d'aîné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: De sombres nouvelles    

Revenir en haut Aller en bas
 

De sombres nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Makkah .. nouvelles scientifiques
» Des nouvelles de la grève
» mes nouvelles acquisitions
» Bruxelles : nouvelles alternatives
» Nouvelles devinettes visuelles en attendant Étoile
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▷ WILL O' THE WISP  :: Domaine des Macintosh-